Une exposition à l’effigie des trésors de Notre-Dame

À quelques mois de la réouverture de la cathédrale Notre-Dame de Paris prévue le 8 décembre 2024, le Mobilier national présente au public le travail mené pour restaurer les décors du monument, lors d’une exposition grandiose du 24 avril au 21 juillet 2024, avec le soutien de la direction régionale des Affaires culturelles d’Île-de-France.

Une restauration exceptionnelle des tableaux de Notre-Dame de Paris 22 des 25 tableaux de la cathédrale, dont 13 Mays, sont entrés en restauration en octobre 2021. Depuis l’incendie du 15 avril 2019, près de 1 000 artisans travaillent au quotidien à cette restauration de grande envergure. Parmi eux, les restaurateurs de peintures ont redonné vie et couleur aux grands Mays, ces grands tableaux d’autel commandés par la corporation des orfèvres en hommage à la Vierge Marie, chaque année, entre 1630 et 1707. Si l’incendie a été une véritable tragédie, celle-ci a été l’occasion de mieux connaître la cathédrale et de lui donner un nouvel éclat. Les artisans ont découvert des éléments cachés par le temps sur certains tableaux. Ce travail d’orfèvre est mis en avant grâce à des dispositifs ludiques au sein de l’exposition, en effet ceux-ci permettent de se rendre compte du coup de neuf donné aux œuvres !

Les treize grands Mays restaurés sont présentés dans un agencement qui rappelle leur disposition d’origine dans la nef de la cathédrale. Accrochés à l’origine côte à côte dans la nef de la cathédrale, ils formèrent une collection unique en France, dispersée à la Révolution, puis partiellement rassemblée et replacée dans l’édifice.

Ces tableaux, qui n’ont subi aucun dommage suite à l’incendie du 15 avril 2019, sont enfin exposés à la Galerie des Gobelins du Mobilier national depuis fin avril. D’autres items complètent cet ensemble : la tenture de la vie de la Vierge tissée pour orner le chœur au XVIIe siècle, en quatorze pièces, aujourd’hui conservée à la cathédrale de Strasbourg, et l’immense tapis de Savonnerie offert à la cathédrale par le roi Charles X, dont la restauration vient de s’achever au Mobilier national. L’incendie ayant fait des ravages sur le mobilier de la cathédrale dont le baptistère et l’autel, les maquettes du futur mobilier liturgique actuellement en cours de réalisation sont aussi exposées. 

L’exposition souligne le travail mené depuis cinq ans pour restaurer et repenser le décor intérieur de la cathédrale, avec un savoir-faire d’excellence. Restauration et création se mêlent ainsi, du XVIIe au XXIe siècle, pour faire de la cathédrale non seulement un fleuron de l’art gothique mais aussi un écrin d’objets d’art et de piété de qualité exceptionnelle.

Si l’incendie a été une véritable tragédie, celle-ci a été l’occasion de mieux connaître la cathédrale et de lui donner un nouvel éclat. Les artisans ont découvert des éléments cachés par le temps sur certains tableaux. Ce travail d’orfèvre est mis en avant grâce à des dispositifs ludiques au sein de l’exposition, en effet ceux-ci permettent de se rendre compte du coup de neuf donné aux œuvres !

Cette exposition Grands décors restaurés de Notre-Dame est l’occasion de voir ces gigantesques tableaux à hauteur humaine avant qu’ils ne retrouvent leur place vers le ciel en décembre prochain.

Partager

Diffusez cet article et participez à faire connaître Les 7 Routes Notre-Dame !

Nous soutenir

Nous avons besoin de vous pour la réussite du pèlerinage. Vos dons nous sont précieux !

Ça pourrait vous intéresser

Actualités

Le Grand architecte

Lire l'article

Actualités IPresse

Les 7 routes sur Radio Courtoisie !

Lire l'article

Actualités

Le Seigneur sait attendre

Lire l'article

Actualités

Une exposition à l’effigie des trésors de Notre-Dame

Lire l'article

Actualités

Les baptisés de l’an 24

Lire l'article