Mitchell tailleur de pierre du chantier de Notre-Dame de Paris

Merci d’avoir accepté de répondre pour le pèlerinage des 7 Routes Notre Dame 

Vous êtes tailleur de pierre sur le magnifique chantier de ND de Paris. Quelle grâce ! Comment avez-vous eu cette opportunité ?

Je suis actuellement dans ma dernière année de formation en alternance, pour valider un brevet professionnel des monuments historiques. C’est dans ce cadre que j’ai eu la chance de travailler à la restauration de Notre Dame de Paris. Vous le dites bien, c’est vraiment une grâce !

Celà doit être une expérience spirituelle incroyable pour vous qui êtes croyant !

Chaque jour lorsque j’étais sur le chantier, j’essayais de garder présent à mon esprit que je travaillais pour la Vierge, et je vivais cela dans mon for intérieur en priant notamment  des « Je vous salue Marie ». C’était vraiment spécial pour moi, je n’aurai jamais imaginé avoir cette opportunité en me lançant dans ce métier. J’étais vraiment dans la règle de saint Benoît: ora et labora !

Vous êtes orthodoxe, comment vos frères vivent-ils cette renaissance ?

Les orthodoxes ont une très grande dévotion à la Vierge Marie et lui vouent un véritable amour. Vous savez la Mère de Dieu, la Theotokos, est chez nous très importante, vénérée même. Et la cathédrale Notre Dame symbolise aussi pour nous vraiment quelque chose de fort…comme pour les fidèles ou non du monde entier

Comment est l’ambiance sur un tel chantier ? Et comment se déroule une journée de travail, car vous faites tous différentes choses n’est-ce pas ?

Je dois dire que l’ambiance est vraiment bonne ! Il y a une volonté de bien faire, conscients de participer à quelque chose d’historique. Nous reconstruisons pour le prochain millénaire ! Cela habite vraiment chacun. 

Pour autant, c’est parfois simplement le travail en lui même qui nous porte, la tâche du quotidien je dirais. Nous avons retrouvé des gestes ancestraux, et pourrons à notre tour de nouveau les transmettre. Pour un artisan, c’est un trésor ! Il y a bien évidemment à l’esprit de chacun la contrainte de temps comme sur chaque chantier, mais sans doute encore plus sur celui-ci ! Nous devons respecter les délais, et respecter aussi les normes de sécurité qui devaient être particulièrement respectées et parfois un peu contraignantes pour certains artisans.

Chacun réalise-t-il que son travail est historique car le monde entier vous regarde !  

Dernièrement, nous avons travaillé à la fermeture de la voûte qui s’était effondrée suite à la chute de la flèche. C’était bien sûr une grande fierté de prendre part à cette tâche bien plus que symbolique ! Nous savons que tout cela est scruté et commenté par le monde entier ! De très nombreux touristes prennent des photos du chantier et semblent très intéressés par son état d’avancement. Ils viennent donc toujours aux pieds de la cathédrale et s’intéressent à sa reconstruction. 

Pendant cette période, 2 équipes de travail se relayaient afin de fonctionner en continu de 6h à 21h en cumulé. Souvent par binôme, on travaillait à disposer des rangées de voutains (parallélépipède rectangle en pierre) afin de refermer le plafond de voûte. 

Au contraire des autres artisans vous œuvrez aussi bien à l’intérieur de la cathédrale qu’à l’extérieur n’est-ce pas ?

Dans notre métier, nous œuvrons aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’édifice. Avant le travail des voûtes en intérieur, nous avons par exemple travaillé en extérieur à la dépose des gargouilles ainsi qu’à la taille et au remplacement de plusieurs pierres à différents endroits de la cathédrale. Nous avons donc touché à ces sculptures mythiques, bien connues des cinéphiles, pour les restaurer, et pour certaines les refaire à l’identique. Nous voyons par notre travail que d’un mal on en sort un bien: le travail de chacun permettra de voir la cathédrale toujours debout pendant de longs siècles encore. 

Merci Mitchell pour vos réponses et merci pour ce magnifique travail sur la cathédrale !

Merci France pour cet échange. Il faut vraiment que vous sachiez que nous sommes tous très fiers de tnotre travail sur la cathédrale, au plus près et POUR la Vierge Marie. Ce chantier restera vraiment comme une étape importante de notre vie d’artisan, un vrai honneur. Et quand nous entendrons la messe de nouveau célébrée dans cet écrin toujours debout et embelli, nous prendrons alors la pleine mesure du travail accompli.

Partager

Diffusez cet article et participez à faire connaître Les 7 Routes Notre-Dame !

Nous soutenir

Nous avons besoin de vous pour la réussite du pèlerinage. Vos dons nous sont précieux !

Ça pourrait vous intéresser

Boutique en ligne

Pèlerins, équipez-vous

Lire l'article

Presse

CNews En quête d’esprit

Lire l'article

Actualités

RCF PARLE DES 7 ROUTES !

Lire l'article

Actualités

LES 7 ROUTES SUR RADIO MARIA ET RADIO FIDÉLITÉ !

Lire l'article

Actualités

Mitchell tailleur de pierre du chantier de Notre-Dame de Paris

Lire l'article